Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 14:44



Dicton : S'il gèle à Saint-Sulpice, le printemps sera propice

Sulpice Prénom masculin Etymologie latine : "Sulpicius", patronyme d'une famille romaine illustre.
Plusieurs saints portent ce prénom, notre paroisse étant sous la bienveillance de Sulpice évêques de Bourges.


Saint Sulpice le Pieux évêque de Bourges (+ 647) 17 janvier

Chapelain du roi Clotaire II puis évêque de Bourges  l'un des grands évêques de la Gaule. Il fut le protecteur des pauvres et des persécutés. Il a donné son nom à la célèbre abbaye de Saint Sulpice, anciennement monastère de Notre-Dame de la NPICT0053.JPGef, où il fut inhumé (aujourd'hui maison des Petites Sœurs des Pauvres à Bourges). Son nom fut donné à une paroisse de Paris, qui fut le berceau des séminaires pour la formation des prêtres.
 L'opinion fait naître Saint Sulpice à Vatan, sa famille était du 1er rang. Il fut élevé au palais royal. Pieux dès l'enfance, il avait le don précoce de persuasion : des hommes d'âge aussi bien que des jeunes gens se convertissaient à sa voix. Il soulageait les pauvres et les prisonniers. On disait qu'il chassait les démons et guérissait les malades. Il se revêtait d'un habit de pénitent pour aller prier en secret, la nuit dans une église abandonnée et à demi détruite par les guerres.; à l'aube il reprenait son vêtement ordinaire et ses armes. Il aimait à restaurer les églises ainsi ruinées, comme il y en avait alors beaucoup, et a édifier des basiliques d'un travail nouveau. Une telle vie le menait tout droit à  l'état St Sulpice(copie)d'ecclésiastique. C'est pendant son ministère à Bourges que Clotaire II , successeur de Thierry, le réclame pour le poste d'abbé des camps, c'est à dire d'aumônier du palais. Il souscrit aux actes du concile de Clichy le 27 septembre 626 (ou 627). Il consacre son ami Didier le 8 avril 630 à Cahors. Il prit à tâche la conversion des hérétiques, des juifs et des non catholiques que nos vieux auteurs appellent, comme au temps du christ, gentiles. Ainsi ses conquêtes spirituelles furent immenses. Il ne couchait pas dans un lit mais sur des nattes et des tapis grossiers. Il faisait répandre des cendres dans sa cellule pour s'y prosterner en prière la nuit. Il avait une prédilection pour les jeûnes qu'il prolongeait plusieurs jours. Pendant longtemps il ne posséda ni n'employa de vaisselle d'argent; il ne se servait que de poteries, d'objets de bois ou de marbre. Il était toujours affable et hospitalier. Sa charité s'étendait facilement aux méchants. Il prit comme coadjuteur Vulfolède qui deviendra son successeur et qui est connu sous le nom actuel de Saint Florent. Pourquoi un coadjuteur pour pouvoir se consacré lui même aux pauvres. Il mourut le 17 janvier 644 d'où sa fête se jour là.
Dès le XVème siècle, la paroisse de Vatan, où la tradition place le berceau de Saint-Sulpice, avait chapelle et vicaire en son honneur. Une petite chapelle dans la forêt de Lancôme (dépendant de Vendoeuvres) était encore voilà quelques années un lieu de pèlerinage où est honoré Saint Sulpice, le 27 août de chaque année.
Cette date rappelle celle de la translation de reliques qui eut lieu le 27 août 1518, de Bourges à Paris, en l'église Saint Sulpice, dépendant alors de l'abbaye de Saint Germain des Prés. M. Olivier curé de cette paroisse de 1642 à 1657, donna le nom de Saint Sulpice à la compagnie des prêtres qu'il institua pour la formation du clergé. Les Sulpiciens s'établirent à Bourges en 1679, et depuis lors, à part les interruptions de la révolution et la séparation, ils n'ont cessé, en des résidences diverses de former le clergé berrichon.


Saint Sulpice évêque (+ 591)

Sulpice Severi est issu des premiers sénateurs des Gaules, il fut élu après la mort de Rémy en l'an 584 à la recommandation du Roi Gontran qui contrairement à ses habitudes avait désigné un laïc, Sulpice, membre de la haute aristocratie. C'était un homme
cultivé, orateur et poète, dont les oeuvres ont péri. Il assista au second concile de Mâcon en l'an 585 qui réunissait un grand nombre d'évêques franc et à celui d'Auvergne en 586. Quelques années plus tard il fut amené à intervenir  dans un litige entre l'évêque de Cahors, Urcisse, et celui de rodez, Innocent. C'est le premier témoignage d'un évêque de Bourges comme métropolitain.Il mourut en 591 et fut inhumé en l'église de Saint Julien puis ses restes transférés en celle de Saint Ursin le 29 janvier, date retenue pour sa fête.
Il ne doit pas être confondu avec saint Sulpice Sévère, qui figura quelques siècles dans le martyrologe romain.

Saint Sulpice (+ 844)  4 septembre

Evêque de Bayeux à l'époque des invasions normandes, il assista ses fidèles durant les ravages que les envahisseurs causaient à la population. Il fut lui-même tué lors de la destruction du monastère où il s'était retiré

Saint Sulpice de Baye 27 janvier

Honoré en Basse Normandie et dans le Hainaut. Les reliques de ce solitaire lui ont valu cette mémoire, jadis, en ces deux régions.

Saint Sulpice Sévère Disciple de saint Martin  (+ 410)  29 janvier

Originaire d'Agen en Aquitaine, il exerça d'abord la profession d'avocat. A la mort de sa jeune épouse, (d'aucuns disent même avant) il prit l'habit monastique, sur les conseils de saint Martin de Tours, dont plus tard il écrira la vie, qui est le document historique le plus authentique sur le "convertisseur de la Gaule". Sa belle-mère lui fit don d'un petit domaine non loin de Carcassonne. Il passera le reste de sa vie, écrivant de nombreux ouvrages, correspondant avec saint Jérôme, saint Paulin de Nole et bien d'autres personnages célèbres.

Partager cet article

Repost 0
Published by amis-st-sulpice-va
commenter cet article

commentaires

Danaou 02/08/2013 07:41

Merci pour ces informations fort intéressantes.
Pouvez-vous m'expliquer où est la chapelle St Sulpice en forêt de Lancôme et comment la visiter , car je suppose qu'elle est fermée par sécurité.
je vous remercie beaucoup.
Amicales pensées,
Danaou

Présentation

  • : Le blog de amis-st-sulpice-va
  • : Le blog de l'association de sauvegarde de l'église Saint Sulpice 0 Villiers-Adam '95)
  • Contact

Recherche

Archives